24 novembre 2017

La Grèce et nous, par Henry Miller

Dans l'extrait suivant, pourtant publié en 1941,  il me semble que l'auteur énonce plusieurs propos qui concernent également notre monde actuel, non? Qu'en pensez-vous?   "L'impression la plus forte, à elle seule, que la Grèce m'ait laissé, c'est celle d'un monde à la taille de L'homme. On me dira, il est vrai, que la France donne aussi cette impression ; et pourtant il y a une une différence, une profonde différence. La Grèce est la patrie des dieux ; ils ont beau être morts, peut-être, leur présence s'y fait toujours... [Lire la suite]

07 octobre 2015

La patience du franc-tireur

  A D. A. dit Big  B, et à Simone   Depuis longtemps, je m’intéresse aux tags, graffitis, inscriptions sur les murs des villes que je visite  et dont je photographie la continuelle inventivité ; trace d’expression populaire, qui a la rue pour support, et qui s’adresse à tout un chacun, à l’éventuel passant qui restera anonyme, comme la plupart du temps le reste également l'auteur de ces gestes graphiques pour le passant lambda. Il en est d'ailleurs de même pour le blogueur qui envoie ses messages  dans... [Lire la suite]
13 juillet 2015

Retour définitif et durable de l'être aimé, livre d'Olivier Cadiot

  Comment évoquer ce livre? Peut-on même parler de récit, sinon de roman, de poésie mêlé? Il est composé de trois parties : Lapin fluo, Agent orange, Villa Einstein, écrites de petits paragraphes, ponctués de courtes phrases, parfois nominales, comme : "Cheveux d'or.", pu "Mon lapin fluo, mon antivache rétinienne, mon souvenir futur." Parfois celles-ci laissent entrevoir des possibles dont on ne saura s'ils sont réalisés, tels : "Si l'on est menuisier", "Si l'on est dans un film de kiddnaping noir", "Si on est mathématicien".... [Lire la suite]
12 juin 2015

Passage des larmes, Abdourahman A. Waberi

  Passage des larmes   Abdourahman A. Waberi, J.-C. Lattès, 2009   Un récit en trois voix, si l’on peut dire. Celle du protagoniste principal, Djibril, de retour à Djibouti pour y mener une enquête et fournir un dossier à la Société qui l’emploie, dans le Colorado. Puis, cet homme emprisonné dans les îlots du Diable, près de Djibouti, de l’ impressionnant décor de montagnes arides de la zone volcanique de l’Ardoukoba, à l’extrême pointe du golfe de Tadjourah, le  Goubet al-Kharab, magnifique pièce d’eau indigo... [Lire la suite]
02 mars 2015

NOS ANGES, roman de Jean-Baptiste Prédali (notule)

 Un beau roman, et dont l'une des non moindres inventions est de commencer par la découverte d'un bébé abandonné dans une décharge pour nous plonger aussitôt dans une seconde intrigue, la disparition du préposé à a collecte des ordures de la petite ville corse de Borgu Serenu, un vieil ex nationaliste. Par ailleurs on ne peut s'empêcher de songer à certains moments à l'écriture du grand écrivain portugais Antònio Lobo Antunes dont on retrouve un élémentde style dans "cette écriture incantatoire (qui) emporte le lecteur sur la... [Lire la suite]
Posté par rolandbussone à 23:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
05 février 2015

Standard, roman de Nina Bouraoui

Nina Bouraoui, née en 1967, a publié plusieurs romans dont certains ont obtenu la faveur des jurys, notamment : la Voyeuse interdite (prix du livre Inter 1991), La Vie heureuse, Mes mauvaises pensées (prix Renaudot 2005). Dans Nos baisers sont des adieux (2010) elle pratique une écriture fragmentaire tournant autour de la relation amoureuse de la narratrice avec une femme, chacune représentée à une époque de sa vie. Avec Standard, l'auteure écrit un livre de près de 300 pages en quinze chapitres. L'intrigue se concentre sur le... [Lire la suite]
Posté par rolandbussone à 23:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,

31 janvier 2015

De la littérature grecque

Puisque la Grèce est à l'honneur, voici une lecture éclairante :   c'est un "polar", qui, en tant que tel, n'est ni plus ni moins que ce qu'il en est dans le genre, mais il donne bien l'ambiance dans laquelle se débat le peuble grec, y compris pour les fonctionnaires de police : baisse des revenus, recul de l'âge de la retraite, insolvabilité des victimes de la spéculation, corruption, ... un panorama éclairant et concret des difficultés que rencontrent les Grecs au quotidien. Une enquête du commissaire Charitos, par PETROS... [Lire la suite]
19 août 2014

Géographie de l'instant (1)

Géographie                   de l'instant SYLVAIN TESSON   Ses nombreux voyages lui ont appris à observer, à dire ou à décrire. Ses carnets de bord recèlent des leçons de sagesse et d'humour, dans l'entre-deux, les lisières, les solitudes.   Extrait p . 35 : Le Vrai   Certains croient aux fées, d'autres en Dieu, d'autres en rien. Certains prêtent foi aux histoires de fantômes. D'autres s’en moquent. Certains voient des apparitions. D'autres ne voient rien.... [Lire la suite]
Posté par rolandbussone à 22:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
01 juillet 2014

Les Fidélités, roman de Diane Brasseur

Les Fidélités ...   Que voir dans le titre de ce roman traitant de l'infidélité d'un homme? Fidélité relative à l'UNE et à L'AUTRE des deux femmes entre lesquelles il  partage son temps et ses sentiments? ... Relative. Parce qu'infidélitéS aussi à chacune des deux, par voie de conséquence.   Voilà un récit très intéressant pour qui s'intéresse - à titre purement spéculatif, ou parce qu'ayant vécu telle situation - à la vie psychique de celui ou celle qui pratique l'adultère.   Déclinés sont les pensées,... [Lire la suite]
04 juin 2014

rencontrer Marguerite Duras

* Il est créateurs que j'admire - artistes, penseurs - sans cependant que je puisse cependant parvenir à exprimer, à mettre sous forme de MOTS ce que je ressens à les fréquenter ; ainsi en est-il de MARGUERITE DURAS - du moins, en ETAIT-il, puisque je viens de trouver sous la plume d'Alain Vercondelet des phrases qui traduisent totalement ce que je n'ai jamais su verbaliser. Aussi sera-ce ma façon à moi de célébrer le fameux anniversaire, par les quelques extraits suivants :   LIRE J'ai lu Marguerite Duras très jeune (…)... [Lire la suite]