18 février 2019

La Découverte

        Lorsque le vaisseau perdit de l'altitude apparurent des reliefs dans un paysage désolé de n'être autre chose que ce qu'il était*, à savoir désertique.     Des anfractuosités, des creux dont on ne pouvait dire s'ils avaient été façonnés par des entités vivantes ou par l'érosion.       Des lignes convergeant vers un centre, qui n'avaient pu être le fruit du hasard       De même que d'autres lignes parallèles ; peut-être des avenues séparant des... [Lire la suite]
Posté par rolandbussone à 08:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

18 novembre 2018

Portraits de Campagne : Steph

  Steph est assez radical. Il s’est rasé la crâne, et ce matin là il est apparu avec de petites gouttes de sang sur sa peau ; un autre jour il a entièrement rasé la barbe qu'il s'était laissé pousser. Il pique de violentes colères quand il est contrarié, comme ce jour d’un entretien avec le psy, dont il avait pourtant forcé la porte, quand il est sorti furieux en crachant sur l’écran de télévision posé sous Plexiglas dans un meuble, dont on a vu le lendemain matin une partie du revêtement arraché.       ... [Lire la suite]
Posté par rolandbussone à 23:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
09 novembre 2018

Portraits de Campagne : Nicolas

  A mon arrivée Nicolas était hirsute, cheveux en bataille et barbe non rasée, le visage squameux, ses vêtements froissés et sales, son pantalon tenant à peine sur ses hanches à l’aide d’un élastique - les ceintures proscrites en ces lieux - et traînait sur le sol. Sa maigreur extrême relevait de l’anorexie. Désincarné, il marchait en traînant ses tongs usées et marquées à son nom au feutre, à petits pas comme un vieillard, bien qu’il fût plutôt jeune, la trentaine peut-être, les jambes raides, le buste figé, les avants-bras... [Lire la suite]
Posté par rolandbussone à 00:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
29 octobre 2018

Journal de Campagne : 2

  Suite :   Après plusieurs longues minutes, le véhicule franchit une barrière de rouge et de blanc alternés colorée, vire dans une allée étroite et grimpe une colline, s’éloignant de la zone éclairée, entre deux murs de grillages anti-évasion couronnés de barbelés. L’auto finit par s’arrêter devant une porte dans l’obscurité d’un renfoncement. Le lieu était lugubre ; serrure de sécurité, alarme, blindage. Le conducteur sonna. La porte s’ouvrit sur un long corridor éclairé au néon, et deux pseudo Blouses Blanches,... [Lire la suite]
Posté par rolandbussone à 21:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,
27 décembre 2014

Ecoute la pluie, de Michèle Lesbre

* Avec Ecoute la pluie, Michèle lesbre a écrit un récit délicat, où le sourire d'un vieil homme adressé à la narratrice sur le quai du métro juste avant de se jeter sous une rame vient perturber le fonctionnement habituel de celle-ci et la plonger dans une remise en question de sa relation avec un compagnon avec lequel elle a rendez-vous, et à qui elle s'adresse par la pensée pendant ce temps où elle l'imagine l'attendant ce soir là. Mais ce qui adviendra, ce sera une nuit d'errance pour elle dans Paris dans une quête qui finalement... [Lire la suite]
Posté par rolandbussone à 18:25 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
04 juin 2014

rencontrer Marguerite Duras

* Il est créateurs que j'admire - artistes, penseurs - sans cependant que je puisse cependant parvenir à exprimer, à mettre sous forme de MOTS ce que je ressens à les fréquenter ; ainsi en est-il de MARGUERITE DURAS - du moins, en ETAIT-il, puisque je viens de trouver sous la plume d'Alain Vercondelet des phrases qui traduisent totalement ce que je n'ai jamais su verbaliser. Aussi sera-ce ma façon à moi de célébrer le fameux anniversaire, par les quelques extraits suivants :   LIRE J'ai lu Marguerite Duras très jeune (…)... [Lire la suite]

31 janvier 2014

Etincelles de Christian Bobin 20

*   20   *   Ces gens qui font la roue à la télévision, experts en économie ou animateurs de variétés, accomplissent la même besogne. On leur a confié le soin de nourrir l’imaginaire et la pensée d’un peuple. Ils le font maigrir et l’insultent. On devrait leur montrer leurs émissions telles qu’elles sont reçues dans les maisons de retraite, les hôpitaux et les prisons. La plus pertinente manière d’observer une société, c’est de la regarder à partir de ces lieux où l’humain est en voie d’oubli, et d’orienter ainsi... [Lire la suite]
01 janvier 2014

Etincelles de Christian Bobin 1

En cette nouvelle année, que je souhaite bonne à tout un chacun, j'ai formé un projet nouveau : illuminé par la lecture d'un livre de Christian Bobin, Autoportrait au radiateur, j'ai imaginé, au cours d'une périgrination au fil des rues tortueuses d'une ville médiévale de Ligurie, en publier une citation tous les jours. Evidemment, je sais déjà que je ne pourrai pas tenir ce pacte de manière rigoureuse. Mais qu'importe? C'est l'intention qui compte, et j'essaierai de tenir l'esprit de la chose si ce n'est la forme. * 1 * ... [Lire la suite]
27 septembre 2013

Un départ

  Mon cher Ami,   Pour mon départ, j’ai longuement réfléchi à la composition d’un discours, qui était pour moi important. J’y ai inclus – outre des propos personnels – des citations que j’ai puisées dans mes lectures du moment, notamment des extraits du poète KALOUAZ Paroles buissonnières, qui sillonna les routes de France une année entière invité par les libraires et bibliothécaires, un petit passage de Aleph Zéro, de Jérôme Ferrari dont je lis tous les écrits depuis bien avant qu’il ne soit goncourisé, où le... [Lire la suite]
Posté par rolandbussone à 09:24 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
04 décembre 2012

L'homme décalé

Avant, avec le disque vinyle, la pochette avait son importance.  Son format permettait de la regarder, parfois de l'admirer. Car certaines d'entre elles étaient de véritables oeuvres d'art. Tenez, regardez celle-ci, par exemple. * * Je ne sais si l'on peut parler d'oeuvre d'art à son sujet mais je sais qu'elle me touche et retient mon attention. * Et à y bien réfléchier, peut-être bien que c'est parce que ce bonhomme, c'est moi d'une certaine manière et d'une certaine matière. * Regardons-le. Aviateur, il aime s'en... [Lire la suite]
Posté par rolandbussone à 21:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,