24 septembre 2017

Fin de l'histoire.

  Tu te lèves, il est tôt le matin parce que tu dois partir au travail avant l'heure des embouteillages, il fait encore nuit mais tu n'allumes pas la lumières parce que fais cela tous les jours et que tu ne veux pas réveiller la personne avec qui tu vis, tu connais bien la maison, tu marches dans la couloir et tu te diriges vers la salle de bains, tu ne sauras jamais pourquoi il te manque quelques pas avant de pivoter, ton pied s'avance et se pose dans le vide de l'escalier, un grand bruit et tu es mort au bas marches, du sang... [Lire la suite]
Posté par rolandbussone à 04:51 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,

08 janvier 2012

Tombeau pour Daniel R.

Cher Daniel,   "Il faut que tu m’écoutes, laissez-moi réfléchir un peu encore un peu » dit la chanson. Cher Daniel, nous n’avons pas eu le temps de dire et tu nous as quittés subitement. Il nous reste à dire le plaisir d’avoir partagé des moments de voyage, de montagne avec toi, mais aussi des moments conviviaux. Les uns comme les autres, tu les honorais de ta présence joyeuse.   Daniel, Combien de randonnées avons-nous partagées ? Combien de chemins ? Combien de sentiers ? Dans notre petit... [Lire la suite]
Posté par rolandbussone à 22:05 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
20 avril 2011

Tombeau pour UN père

* Tombeau pour mon père * * Ou : La chose la plus commune est unique. * La perte de l’un de ses parents : la chose la plus commune, Et cependant unique pour chacun d’entre nous. Dans le cas le plus courant de la vie familiale, notre parent a toujours été là, dans notre vie, A l’horizon de notre évolution, depuis notre naissance, il, elle, a toujours été là. Et puis, il était unique. Nous n’avons généralement qu’un seul père et qu’une seule mère, à jamais. * * Et puis le voilà soustrait à notre vie. * Mon père,... [Lire la suite]
Posté par rolandbussone à 21:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
09 juillet 2010

Bashung, encore et toujours

Ecouter et VOIR ses derniers concerts - Cité de la Musique, Olympia,... - c'est renforcer en soi le sentiment d'avoir perdu un grand, très grand artiste, encore et toujours Au pays des matins calmes Pas un bruit ne sourd Rien ne transpire ses ardeurs J’aimais quand je t’aimais J’aimais quand je t’observais J’étais d’attaque J’sais plus qui tu es Qui a commencé Quelle est la mission Soldat sans joie va déguerpis L’amour t’a faussé compagnie Des nuits sans voir le jour À se tenir en joue... [Lire la suite]
Posté par rolandbussone à 01:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
09 mai 2010

Plus j'écoute Alain Bashung, plus il me manque

J'écoute et j'écoute et je réécoute Alain BASHUNG ... Putain! Qu'est-ce qu'il me manque! A-t-on vraiment réalisé la perte qu'a été sa disparition? "J'ai longtemps  contemplé Tibias, péronés Au ras des rez-de-chaussée Ces cités immenses où je ne rutilais pas J'arpentais des tapis de braise Je suis pas libre J'ai ma luzerne Au self des elfes me sollicitent Tire-moi ou tire-toi Chacun pour soi poursuit sa nébuleuse [..]
Posté par rolandbussone à 22:23 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
01 avril 2009

Toujours Alain ...

Peut-être que Là où tu es, tu peux encore jouer et chanter, après tout?
Posté par rolandbussone à 19:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
28 mars 2009

Nouvelle pièce au tombeau de Bashung

Posté par rolandbussone à 15:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
28 mars 2009

Adieu, Alain

A partir d'un certain âge, l'on peut dire que l'on a en quelque sorte de la chance, parce que l'on commence à se séparer de ceux que l'on aime et dont la mort nous prive. C'est paradoxalement avoir de la chance, puisque si ce n'est pas le cas, c'est que l'on est mort soi-même prématurément. Perte de ceux que l'on a aimés, qui nous ont aimés, ceux aussi avec qui  l'on avait cru qu'il y avait de l'amour en partage. De même que pour les bibliothèques africaines à la mort d'un griot, chaque personne aimée de nous... [Lire la suite]
Posté par rolandbussone à 01:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,