13 février 2014

Le pouvoir politique face aux banques : la défaite de la démocratie

Je me permets de reproduire un article de Romaric Godin, journaliste financier français, correspondant à Francfort de La Tribune, sur un livre concernant la démocratie face à la finance bancaire.     Séparation bancaire : la défaite de la démocratie LA CHRONIQUE DES LIVRES ET DES IDÉES   L'exécutif français a cédé devant le lobby bancaire. Mais comment ? Romaric Godin | 31/01/2014, 11:12 - 1354 mots Dans un ouvrage paru récemment, trois auteurs dévoilent les ressorts de la loi bancaire fantoche adoptée par le... [Lire la suite]
Posté par rolandbussone à 18:37 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

08 février 2014

Bientôt les élections municipales ; quel enjeu?

Les municipales approchent ; quels en sont les enjeux? Les intérêts, à l'heure de la loi sur les métropoles? L'article du Monde diplomatique de janvier 2014 "Rendez-vous manqué de la gauche et de la politique locale" développe une idée à laquelle j'adhère : la technicisation de l'action publique à travers les institutions intercommunales confisquent le débat et le pouvoir du citoyen.   J'ajoute un dernier paragraphe tiré d'un article intitulé "Crises d'identités" dans l'édition de Février 2014 du même journal, pour compléter... [Lire la suite]
04 février 2014

Etincelles de Christian Bobin 24

*   24   *   Ce qui en nous veut être comblé veut en réalité être obéi. Il suffit pour s’en convaincre de regarder le visage d’un bébé quand il réclame son dû. Pour peu que l’on tarde à lui donner satisfaction, on lit sur son visage la rage d’un dieu aux prises avec de piètres domestiques. Beaucoup de grandes personnes gardent le même visage, mais caché, à l’intérieur, dans leurs façons de vouloir et d’aimer.   P. 140   *
Posté par rolandbussone à 22:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
03 février 2014

Etincelles de Christian Bobin 23

*   23   *   Très tôt j’ai su ce que je ne voulais pas. Cela correspondait à l’ensemble de ce qui m’était proposé comme avenir. Un mariage, un travail. Des objets, des horaires. […] Quand, par des détails minuscules et de plus en plus nombreux, m’a été signifiée la sortie de l’enfance, j’ai commencé à simuler – seule manière de survivre en société. Dans les années où j’e faisais semblant d’étudier […] que m’est-il resté de ces lectures ? […] Dans la rue où j’ai grandi, sur un trottoir près de la maison... [Lire la suite]
02 février 2014

Etincelles de Christian Bobin 22

* 22 *   Choses irréelle qui ne subsistent qu’à la mesure de nos peurs et de notre besoin d’être rassuré : le sentiment amoureux. La littérature – à l’exception de la poésie. La manière dont le monde est raconté par les journaux. La séduction, la vengeance, les honneurs. La conscience que nous avons de nous-mêmes. Les actes de propriété, les agendas et les calendriers.   Choses indéniablement réelles : la faim. Le froid, la poésie – toute la poésie. Mozart. Les maux de dents. La joie. La lumière des saisons.... [Lire la suite]
01 février 2014

Etincelles de Christian Bobin 21

21   *   Vouloir plaire, c'est mettre sa vie dans la dépendance de ceux à qui l’on veut plaire et de cette part en eux, infantile, qui veut toujours être comblée. Ceux qui recueillent les faveurs de la foule sont comme des esclaves qui auraient des millions de maîtres.   p. 133   *   On pourrait dire aussi : La faiblesse des tout-puissants […] La force décuplée des perdants   Alain Bashung l’a chanté, Gérard Manset l’a chanté et écrit.         *

31 janvier 2014

Etincelles de Christian Bobin 20

*   20   *   Ces gens qui font la roue à la télévision, experts en économie ou animateurs de variétés, accomplissent la même besogne. On leur a confié le soin de nourrir l’imaginaire et la pensée d’un peuple. Ils le font maigrir et l’insultent. On devrait leur montrer leurs émissions telles qu’elles sont reçues dans les maisons de retraite, les hôpitaux et les prisons. La plus pertinente manière d’observer une société, c’est de la regarder à partir de ces lieux où l’humain est en voie d’oubli, et d’orienter ainsi... [Lire la suite]
22 janvier 2014

Etincelles de Christian Bobin 18

18   * La brûlure de ton rire redonnait des joues fraîches à ceux qui cachaient leur petitesse sous une sagesse grise.   *   « brûlure de ton rire » … « sagesse grise » … je me délecte faisant tourner ces images dans ma tête. *
Posté par rolandbussone à 18:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
21 janvier 2014

Etincelles de Christian Bobin 17

* 17   *   « Reste près de moi », dit le mauvais amour. « Va, dit le bon amour, va, va, va ; c’est par fidélité à la source que le ruisseau s’en éloigne et passe en rivière, en fleuve, en océan, en sel, en bleu, en chant. » p. 119 * Quel amour admirable ! Combien d’entre nous "aiment" en permettant à l’être aimé de s’épanouir ailleurs que dans la possessivité ?   Photo J Chaumont *
20 janvier 2014

Etincelles de Christian Bobin 16

    * 16 *   J’ai lu le récit fait par une femme sur son père atteint par la maladie d’Alzheimer. Elle publie son livre à compte d’auteur, pour l’entourage et d’éventuels inconnus. C’est une tentative désespérée et réussie de donner à voir la majesté d’une personne que le vieillissement et l’indifférence asiliaire ont dépouillée de sa beauté, de son intelligence, de sa liberté, de son passé, de son avenir, bref de tout ce qui fait une personne. L’amour est là devant le pire, confronté à son propre mystère :... [Lire la suite]