Un lieu édénique : la Pelouse et sa Cafétéria

 

Dans l’Hôpital il est un lieu auquel chaque patient aspire à pouvoir accéder : c’est la Pelouse et sa  Cafétéria.

Pourquoi? Pourquoi ces majuscules à l’initiale?

 

Unknown-1

 

C’est un lieu plat et vaste - relativement ; disons qu’on peut en faire le tour à la marche en 3 minutes, et l’on peut non seulement y marcher voire courir tout autour mais encore lire, fumer, parler, faire la manche et consommer les produits de la Cafétéria, - couvert d’herbe verte bien tondue, qui contraste beaucoup avec le relief du coteau que couvre la majeure partie de l'Hôpital. Il est ombragé de hauts pins parasols et piqueté de bancs et même de quelques tables de bois.

 

fullsizeoutput_3d3a

 

Y avoir accès se mérite, du moins pour les patients internés sous contrainte, car il faut obtenir l’autorisation du psychiatre de pouvoir sortir de l’enceinte sécurisée des Services.

 

 fullsizeoutput_3d37

 

Il est des gens, Patients ou personnes issues de l’extérieur, qui s’y retrouvent tous les jours ; c’est l’interface entre le dedans et le dehors, le lieu possible des échanges, des courses faites en ville.

Vue à travers les fenêtres, à travers leurs grilles, c’est une tache de fraîcheur paisible dans un univers de béton gris sans caractère.

 

images

 

En bordure se trouve une modeste et sombre salle de bibliothèque pourvue de quelques postes d’ordinateurs donnant accès à internet, en rez-de-chaussée d’un long édifice aux terrasses grillagées et aux chambres barreaudées.

 

Capture d’écran 2018-12-23 à 00

 

 Le volume de la Cafétéria tranche avec la modestie des étalages de produits de base tels que dentifrice, bonbons, biscuits, brosses à dents … et derrière le comptoir une machine à café et des réfrigérateurs afraîchissent des bouteilles de sodas et d’eau minérale plate, celle-ci souvent achetée mêlée à une bonne dose de sirop, la belle couleur de la menthe faisant écho à celle de la pelouse ; le tout à des prix très modiques.

Ceux qui font la manche à l’extérieur retrouvent ceux qui ont ou n'ont pas donné, pour des achats de gâteries bonnes pour le moral. 

 De l’autre côté de l’espace gazonné surgit par delà un haut mur le flux de la vie, la rumeur monoxydée de la circulation.

 

 

---oooOooo---

Réagissez : ce blog a pour finalité d'être un lieu d'échanges