Strasbourg, bien sûr ...

 

fullsizeoutput_33d0

 

... et sa Petite France

 

P1130539

 

Par les rues de la vieille ville, pierres taillées anciennes ou moins :

fullsizeoutput_33d1     fullsizeoutput_33d2 Ah, le bretzel!

fullsizeoutput_33d3 Mais réveille-toi donc! Hop!

 

fullsizeoutput_33d4

 

Chat Beauté, Chat Potté, qui sait de ces choses du jadis ?

 

fullsizeoutput_33d5

P1130545

 

Toutes ces petites choses du passé 

fullsizeoutput_33d7

 

*

 

fullsizeoutput_33d9

Mais nous voici au Mont Sainte-Odile, lieu de pélerinage.

 

L'Abbaye aurait été fondée par la sainte protectrice de l'Alsace, Odile de Hohenbourg (vers 662 - vers 720), fille du duc d'Alsace Adalric, mieux connu sous le nom d'Etichon.

Selon la légende, Odile serait née aveugle, et reniée par son père. Sa mère la plaça alors dans le monastère de Baume-les-Dames. La jeune femme retrouva la vue lorsque St Erhard, son oncle, la baptisa.

Son père lui offrit son château de Hohenbourg en pénitence, qu'elle transforma en couvent aux alentours de 700. Difficilement accessible par sa situation géographique, Odile fit également construire un monastère annexe à 511m d'altitude,l'Abbaye de Niedermünster.

C'est en se rendant un jour à Niedermunster qu'Odile croisa la route d'un aveugle qui l'implora de l'aider. A l'aide de son bâton, elle fit jaillir une source de la roche, qui guéri l'aveugle de sa cécité. La source est alors devenue un lieu de pèlerinage important pour les malades souffrant de problèmes oculaires, et Sainte-Odile devint la Sainte Guérisseuse invoquée par les aveugles. La source coule toujours contre le flan du Mont Sainte-Odile.

 

La suite avec le lien suivant : https://www.jds.fr/ottrott/patrimoine-historique-alsace/mont-ste-odile-ottrott-alsace-1477_L

fullsizeoutput_33dd

P1130556 Le cloître

 

 

L'abbaye se dresse au bord d'une falaise de grès.

fullsizeoutput_33db

 

*

Redescendons dans la plaine :

 

 

 

 

Changement de décor : ici flâne un canal le long duquel il fait bon se promener.

 

fullsizeoutput_33e5

 

 

On y découvre d'anciennes écluses et maisons d'éclusiers, ...

 

P1130564

 

P1130569 ... maisons pour oiseaux aquatiques, ...

 

P1130580 ... lieux pour Humains ou Equidés.

P1130566

 

fullsizeoutput_33de

 

P1130586

 

 

fullsizeoutput_33e1

 

Le long de la piste cyclabe, à Avolsheim :

 

fullsizeoutput_35e0

fullsizeoutput_33e3

 

*

Partons sur la route des vins, par un temps pluvieux

P1130629

P1130630

 

P1130637

 

Une halte à Bergheim

 

fullsizeoutput_3403

 

 

P1130640

P1130642

 

 

*

A Colmar, une belle visite nous attend :

P1130672

 

LA VIERGE AU BUISSON DE ROSES

 

fullsizeoutput_362b

 

P1130647

 

 

 

 

 

 

Elle est mise en valeur par un bel encadrement de bois doré ... 

 

P1130646

 

... sur lequel figurent des personnages, l'un trônant tout au sommet :

P1130650

 

 

P1130651

 

 

... tandis que des musiciens entourent la Vierge et qu'un personnage lit un prchemin ...

 

P1130666

P1130667     P1130665

P1130668      P1130664

P1130669     P1130661

 

 

et que deux anges la couronnent.

 

P1130658

 

 

P1130655

 

 

 

De part et d'autre deux autres personnages l'admirent :

 

 

P1130645

 

 

P1130656     P1130657

 

Le fond de la toile présente de beaux motifs végétaux (dont des roses) et des oiseaux

 

P1130659     P1130660

 

*

 

 

 

fullsizeoutput_362c

 

Près de là, chacun(e) vaque à ses occupations

 

fullsizeoutput_3632

 

*

Un petit tour en Allemagne voisine

 

P1130697

 

 

 

ici, c'est un pays de vignobles :

Stauffenberg

 

fullsizeoutput_33cd

 

fullsizeoutput_33ca

La rigueur du plan incite à l'abstraction

 

fullsizeoutput_33cb   fullsizeoutput_340a

 

P1130702

fullsizeoutput_340c

 

fullsizeoutput_33cf

 

*

 De retour en Alsace, nous voici à Molsheim, terre de cultures

P1130714

P1130715

P1130716

 

P1130550

fullsizeoutput_33d8

P1130624

*

 

Et puis, retournons à Avolsheim où, nous a-t-on dit, il se trouve une jolie église assez ancienne en dehors du village.

P1130717 La route est enchanteresse

Elle est bordée d'un banc-reposoir. P1130727

 

Un banc-reposoir d'Alsace est une sorte de banc public construit en Alsace au xixe siècle.

Les jours de marché ou de foire, paysans et surtout paysannes se rendaient dans les villes ou gros bourgs où se tenait un marché. Lourdement chargés, ils y amenaient les produits de la ferme. Les paysannes portaient un panier sur leur tête protégée par un coussinet (der Wisch) rempli de son et de balles de blé. Les paysans, quant à eux, charriaient leurs produits dans une hotte accrochée au dos par deux lanières de cuir. Lors des haltes, les paysannes pouvaient déposer leurs fardeaux sur le linteau puis se reposer sur le banc de la dalle inférieure, à l'ombre généralement de quatre tilleuls. De part et d'autre étaient dressées deux bornes qui permettaient aux hommes d'y déposer leurs hottes ou encore aux cavaliers de se remettre en selle.

Il existe en Alsace deux sortes de bancs reposoirs :

  • ceux du Roi de Rome (dits aussi Bancs Marie-Louise) datés de 1811 ;
  • ceux de l'Impératrice Eugénie datés de 1854.

Source : Wikipedia

 

P1130728

 

P1130719

 

En face du banc-reposoir, voici autre chose ; qu'est-ce?  

P1130723  P1130724

 

P1130725

 

 

P1130726

 

P1130720

 

 

 

 

Nous voilà parvenus auprès de l'église en question :

c'est le Dompeter, réputée être la plus vieille église d'Alsace.

 

 

fullsizeoutput_3405

 

 

Pour en savoir plus : 

 

http://www.avolsheim.fr/culture-et-patrimoine/dompeter.htm

 

 

P1130732  P1130735

 

 

P1130730

*

 

 Passant par Molsheim :

 

fullsizeoutput_363a

 

 

 

Pour en savoir plus sur cette commune : 

 

https://fr.wikipedia.org/wiki/Molsheim

 

fullsizeoutput_363b

 

Il est maintenant temps de rentrer à la maison 

 P1130644

 

*