Le nouveau disque de Jean-Louis MURAT, Travaux sur la RN 89, a beaucoup surpris aussi bien les journalistes que les fans. 

 

ob_acf27f_l-huma

 

ob_93a748_figaro

 

 

 

Personnellement, je ne l'ai encore écouté qu'une seule fois, et je dois dire que je partage la surprise générale.

 

Voici le très beau clip officiel du disque :

https://youtu.be/KuwGIXevv1Y

 

On peut lire également une rare interview de l'artiste, sur le site LesInrocks

 

https://www.lesinrocks.com/2017/12/14/musique/video-en-exclu-et-entretien-rare-avec-jean-louis-murat-artistiquement-le-flou-de-lidentite-sexuelle-fait-tout-111021440/

 

En voici une autre publiée sur le site ConcertAndCo :

 

http://www.concertandco.com/interview/concert-jean-louis-murat-travaux-sur-la-N89/clermont-ferrand/52118.htm

 

Voilà quelques chroniques positives sur l'opus :

 

fullsizeoutput_35e9 Publié dans la revue Magic, revue Pop Moderne

 

24130386_10155828692633965_8490322992882397619_o

23825896_10155813030118965_2971460663177605227_o

 Une dernière critique de l'album :

Jean-Louis Murat : "Travaux sur la N89"

Jean-Louis Murat :

Pop - Rock

 

Critique écrite le 24 novembre 2017 par Pierre Andrieu

  
Même si dans la chanson titre du nouvel album de Jean-Louis MuratTravaux sur la N89, le chanteur auvergnat déclare tout de go "J'aime pas les travaux, j'aime pas le travail... Je ne travaillerai jamais !", il semblerait bel et bien qu'il ait sué sang et eau sur le nouveau chapitre de ses aventures, cette fois en mode électro hip hop R&B. Car, après avoir annoncé sa retraite et fait une pause sans écrire ou composer, l'envie est revenue, l'idée de refaire un disque en utilisant une méthode originale est apparue et le disque a nécessité pas moins de 51 jours de studio à Cournon chez Denis Clavaizolle, vieux complice qui a cosigné les arrangements avec Murat... Au programme : d'énormes travaux de déconstruction réalisés au hasard et sans sérieux aucun (c'est JLM qui le dit !), le tout en écoutant force titres de Kendrick LamarFrank OceanMykki Blanco et James Blake. Pour un résultat proprement ébouriffant et contrastant totalement avec les derniers disques parus, le très "chanson blues rock" Babel et le très "jazz pop" Morituri. Si lors des premières écoutes les cheveux se dressent sur la tête, le passage en boucle des 39 minutes de l'album Travaux sur la N89 (c'est comme ça qu'il faut l'appréhender, d'un seul bloc... ) finit par se révéler payant et par entraîner de redoutables effets trippants... Qui ne sont pas sans rappeler ceux provoqués par l'album live Muragostang, très belle entreprise de déstructuration des chansons country folk de l'album Mustango effectuée en utilisant déjà moult synthés et autres effets. Avec l'aide de ses fidèles camarades de studio Denis ClavaizolleMorgane ImbeaudSonia HizzirMatthieu LopezAlain Bonnefont et Jérôme CaillonMurat a donné naissance à un disque singulier, idéal pour se plonger dans une petite transe personnelle. Un disque d'une audace folle qui part certes dans tous les sens mais qui a le mérite de retomber sur ses pattes, délivrant même quelques tubes qui resteront ("Chanson de Sade", "Dis le le", "La vie me va", "Garçon" ou "Le chat"), et sur lesquels l'incroyable voix de Morgane Imbeaud apporte souvent un petit plus essentiel. Signalons que le tout est saupoudré de textes à la fois poétiques, drôles, imbitables et cryptiques, des paroles (écrites à la fin du processus de création) ostensiblement destinées "à ceux qui ne comprennent rien à ce qui ne demande pas à être compris" (JL Murat, Novembre 2017). A l'insu de son plein gré, Jean-Louis Bergheaud vient encore une fois de réussir ce qu'il affectionne le plus, faire exploser les chansons (et la chanson française par la même occasion), pour aller ailleurs sans risquer d'être suivi... Du beau travail !

 

Quant à moi, il me faudra sans doute l'écouter un certain nombre de fois avant de pouvoir en parler plus longuement (peut-être?).

 

Tiens, au fait, et si vous écoutiez un titre de l'album?

"Dis le le"

https://youtu.be/Trkc-hlABuM

 

Sinon, il y a aussi la page Face de bouc de J.-L. Murat :

https://www.facebook.com/jeanlouismurat

*