Je vous propose d'être là, d'être un peu plus là,

 et cela commence dans le corps que nous sommes,

En sentant le contact de notre corps sur la chaise, 

en sentant le contact de nos pieds sur le sol

En sentant notre colonne vertébrale,

 notre colonne vertébrale qui est comme l'Arbre de Vie

Cet arbre qui relie la terre et le ciel, cet axe, notre droiture...

Notre corps n'est pas le tombeau de l'âme, c'est le temple de l'Esprit.

 

C'est une maison pour abriter le vent, pour accueillir le souffle, 

accueillir l'inspir et l'expir...

Inspirez plus doucement, expirer plus doucement, ne faire qu'un avec ce souffle,

Ce souffle qui nous inspire et qui nous expire.

Entrer simplement dans cette conscience du souffle et ne pas avoir peur d'aller au fond de l'expir...Expirez profondément et doucement et restez là un petit moment

Ecoutez, goûtez les saveurs du Silence: un “je ne sais quoi”, un presque rien...

Et c'est de ce Silence que va naître un nouvel inspir:

 laissez le venir comme un cadeau,

Simplement respirez, consciemment, doucement, profondément;

Et peut être sur le rythme même du souffle, accordez l'invocation qui est la votre 

-si vous avez une tradition particulière - ou simplement “je suis” , être là,

 “je suis là”, laissez dans ce “je”, dans ce petit “je”, laissez être la grande Présence,

Celui qui est plus intelligent que nous, en nous, 

l'intelligence créatrice, la Conscience première...

Laissez être au cœur de notre vie, une vie plus vaste, 

sentir que notre souffle vient de l'infini et retourne à l'infini

Et au niveau du cœur, laissez venir cette simple gratitude, cette bonté, 

quelque chose comme un soleil qui éclaire, qui réchauffe

Plus moi que moi-même, tout autre que moi-même

 

Et méditer vous savez, ce n'est pas courir après le soleil,  

c'est se laisser ensoleiller quelques instants, 

Se laisser ensoleiller par la Présence silencieuse 

pour notre bien être et le bien être de tout et de tous."

 

                                                                  Jean-Yves Leloup (Père Jean Séraphim)