Ce charmant musée est installé dans une grande maison agréable auprès de l'Ancienne Agora.

 

Ce musée présente les quatre grandes familles d'instruments de la musique traditionnelle grecque. Il s'agit de la collection d'un chercheur, Fivos Anoyanakis. Gaïdas et tsambounés vous serons vous feront penser aux Biniou et cornemuse breton, les zournadès sont d'intéressants représentants de la famille des hautbois, au son très aigu. A l'étage, belle collection de « cordophones », du baglamas au bouzouki en passant par la lyra crétoise (est exposée celle de Nikos Xylouris, grand chanteur et instrumentalliste crétois) et leurs nombreuses déclinaisons, sans oublier leurs cousins orientaux (oud et saz).                                                                                                          Guide du Routard

P1120666

P1120667

 

fullsizeoutput_3478

fullsizeoutput_347b

fullsizeoutput_344f

 Gaïdas (sortes de cornemuses)

fullsizeoutput_30d8

 

Tsambounas des Cyclades et du Dodécanèse.

 

fullsizeoutput_30d7

 

Ci-dessus, en bas et à gauche : laghouto ; violon puis Klarinos (au centre, de couleur noire, sortes de clarinettes), puis, à droite : zournadès (sortes de hautbois), et, en bas à droite, percussions (défi) :

 

P1120673

 

 

P1120690

fullsizeoutput_30dc

 

 

P1120676

 

fullsizeoutput_30dd

fullsizeoutput_30de

fullsizeoutput_30df

fullsizeoutput_30e0

fullsizeoutput_30e1

 

fullsizeoutput_30e2

 

Ci-dessus : deux instruments (baglamadhes) à base de carapace de tortue 

fullsizeoutput_30e3

fullsizeoutput_3129

fullsizeoutput_30e5

 

 

fullsizeoutput_30e7

Traduction en français : 

Le Laouto 


Le laouto grec est composé d’éléments empruntés à la pandoura de la Grèce antique, qui possède un long manche, et du oud arabe, plus allongé et en forme de poire. Avec quatre cordes doubles accordées sur la quinte, c’est l’instrument principal, harmonique et rythmique, de l’accompagnement aussi bien dans les groupes de la Grèce continentales que dans ceux des îles, avec le violon et la lyre. 
Jadis il était joué comme instrument mélodique solo, tradition qui a été 
conservée dans l’Est de la Crète, par les plus célèbres joueurs de luth.

L’Oud 

Son nom provient de l’arabe: « le oud » signifie « le bois ». Il possède une caisse de résonance en forme de poire, un manche court sans barrettes et cinq cordes doubles en boyau, accordées à la quarte. Il est joué en solo ou avec les instruments de la musique traditionnelle par les Grecs d’Asie Mineure et de Thrace. 

La guitare et la « guitare-oud » 

Après la deuxième guerre mondiale, la guitare a remplacé le laouto dans les deux groupes de musique traditionnels, ceux de la Grèce continentale et ceux des îles. Etape intermédiaire de l’entre-deux guerres, le laouto-guitare possède les cordes et les accords de la guitare.

Tarduction : Patrick Florion

fullsizeoutput_30e6

 

 

fullsizeoutput_30e9

 

 

De haut à gauche, puis à droite, enfin en bas :

fullsizeoutput_312a

 

fullsizeoutput_30eb

 

fullsizeoutput_30ed

 

 

Quelques instruments de fbrication inattendue : ci-dessus, avec caisse formée d'un bidon métallique

fullsizeoutput_30ee

 

Ci-dessous, caisse formée d'une boîte de cigares.

 

*

Si ce document a su susciter quelque attention de votre part, ou pour toute précision, traduction en français  voire rectification, les commentaires sont les bienvenus.

 

*