02 août 2017

Mystra, en Péloponnèse

    Guillaume de Villehardouin a élu ce site en 1249 pour y construire, sur une colline escarpée,  un nouveau Château chargé de contrôler la région. Après les avoir fait bâtir le seigneur franc dut céder Monemvassia et Mystra en guise de rançon. Jean vainqueur, Michel VIII Paléologue, empereur de Byzance, s'empressa d'enrichir la ville de magnifiques églises byzantines. Elle garda son nom de Mystra, dérivé de maîtresse  en patois français, ou bien du fromage grec myzithra. Il devint une véritable capitale... [Lire la suite]