*

Léa Fazer connaissait bien Jocelyn Quivrin, qu’elle a dirigé dans Notre univers impitoyable (2008) et Ensemble, c’est trop (2009). En reprenant un scénario de l’acteur, disparu en 2009, elle lui rend un hommage touchant. Double hommage, d’ailleurs, puisque Jocelyn Quivrin raconte ici sa rencontre avec Eric Rohmer, sur le tournage des Amours d’Astrée et de Céladon (2007).

maestro-affiche-5373928d8fd35

 

Un bien beau rôle pour Michael Lonsdale, à la hauteur de l'homme et du comédien. De forts moments d'émotion dans ce qui se joue entre le "maître" et son "disciple" - Pio Marmai - qui le devient sans l'avoir voulu. On sort de ce film si ce n'est meilleur du moins avec un peu plus d'espoir en  la force de la Beauté dans notre monde - intérieur.

*